Car wash

Pas de commentaire

22 avril 2014 at 14 h 43 minCategory:Films

Car wash Los Angeles, au petit matin. Les employés arrivent les uns après les autres. La plupart d’entre eux sont noirs. Et la station de lavage, le » Car wash «(en américain) s’anime. Tous travaillent ensemble : l’amateur de jeux radiophoniques, le maoïste fils du patron, la fille aux multiples perruques, le militant « Black Muslim », l’homosexuel, etc. La journée avance, avec ses gags involontaires, ses petites tragédies, ses petits heurts et ses grandes amitiés. Et puis, le soir, chacun rentre chez lui. « Car wash » est-il un documentaire réaliste sur le fonctionnement et la vie d’une station de lavage ? Point du tout ! Le film est plein de petites touches tendres ou drôles, voire même franchement burlesques (comme cet homme entièrement plâtré dans sa voiture). Mais, surtout, « Car wash » regorge de musiques et de rythme, de chansons et de mélodies pop. Le fait qu’il s’agisse d’une communauté presque entièrement noire (sauf le patron, son fils et les clients) fait de « Car wash» un film presque… culturel. Michael Schultz est noir. Mais cela ne l’empêche pas de présenter ses congénères comme des grands enfants naïfs, chaleureux, facétieux mais aussi violents. Ses armes, pour éviter les clichés, l’humour et le tempo rapide.

Certains l’aiment chaud

Certains l'aiment chaudDeux musiciens de jazz, Joe et Jerry, assistent par hasard à un règlement de comptes entre gangsters à Chicago. Mais, repérés, ils doivent quitter la ville en vitesse pour ne pas se faire descendre à leur tour. Ils parviennent à décrocher un engagement dans un orchestre de passage… composé exclusivement d’éléments féminins. Déguisés en femmes, Joe et Jerry, alias Joséphine et Daphné, se fondent dans le petit groupe et partent pour Miami. Mais il est bien difficile pour un homme de résister aux atouts de charmantes jeunes filles, surtout quand elles dorment dans la même couchette. Les deux acolytes vivent un vrai calvaire ! Inestimable bijou de la comédie burlesque, « Certains l’aiment chaud » séduit autant par son rythme soutenu que par la qualité des dialogues et le tonus de l’interprétation (Marilyn, Curtis, Lemmon, un trio infernal). Le scénario est truffé de gags et de quiproquos souvent hilarants, qui tiennent remarquablement le coup malgré leur grand âge. Un classique !

Courte-tête

Pas de commentaire

9 avril 2014 at 14 h 43 minCategory:Films

Courte-tête
L’escroc Olivier Parker (Fernand Gravey) engage un vendeur de tuyaux, Amédée (Jacques Duby) pour plumer un pigeon marchand de poulets, le provincial Galiveau (Jean Richard). Jockey sous le nom de Teddy Morton, Amédée va monter Reine du Cachemire, une jument qui n’a aucune chance et sur laquelle Galiveau, conseillé par Parker, doit risquer une fortune. Mais ce finaud de Galiveau, ayant changé d’avis à la dernière minute, a fait confiance à un outsider qui remporte brillamment la course. Respirez ici le parfum rétro des comédies bien de chez nous, garanti fifties. Son réalisateur, Norbert Carbonnaux, était loin d’être le pire parmi les faiseurs du genre. A voir aussi pour Louis de Funès dans le rôle d’un minable qui aide Fernand Gravey dans son entreprise. Un critique de l’époque vantait ce plan où, « la bouche’ amère après une nuit d’orgie, il s’éveille un matin dans un palace de la rive gauche, et râle une seconde, du fond de son cœur, contre le médiocre métier de pâle filou que lui a réservé le sort. » C’était qui, ce critique-là ? Je vous le donne en mille : Jean-Luc Godard dans Les Cahiers du Cinéma.

Qu’est-ce qu’un clearomiseur ?

Pas de commentaire

1 avril 2014 at 11 h 59 minCategory:High-tech

Afin d’alléger la nicotine prise par les fumeurs, il est désormais accessible de découvrir de la cigarette électronique. Ce dernier est connu depuis quelques années pour enfin mettre de côté les cigarettes voire même pour arrêter de fumer. Par définition général, l’e-cigarette est un dispositif électromécanique produisant une fumée artificielle. Il est constitué de divers éléments notamment : le réservoir, l’atomiseur, l’accumulateur et l’e liquide. Le clearomiseur est l’élément qui se localise dans l’atomiseur au même rang que le cartomiseur. Le clearomiseur permet de voir la quantité restante d’e-liquide vu qu’il est transparent.

Que faut-il savoir sur le clearomiseur ?

Le clearomiseur est également connu sous le vocable de cartomiseur sans bourre. C’est un réservoir dont la couleur est transparente et il peut contenir de l’e-liquide entre 0.5ml à 5ml. Le cartomiseur fonctionne à l’aide d’un système de mèche. Lorsque la mèche se trouve en haut, cela signifie que les vapeurs seront tièdes ou chaudes, en outre, si elle se trouve en bas, les vapeurs seront froides ou tièdes. Deux types de clearomiseur sont à dégager. D’un côté, il existe le clearomiseur démontable, comme son nom l’indique, il peut être démonté facilement. De l’autre côté, il y a le clearomiseur non démontable qui est intact.

Comment entretenir le clearomiseur ?

Le clearomiseur placé dans l’e cigarette a besoin d’être entretenu. Il est primordial de passer à cette action régulièrement afin que cet élément puis durer dans le temps et ne s’abîme pas facilement. Cependant, une fois que l’e-liquide qui se trouve dans le cartomiseur est terminé, il est nécessaire de passer à un petit nettoyage de celui-ci. L’entretien se fait avec de l’eau propre. Le nettoyage évite aussi le mélange de l’ancien arôme que vous avez choisi si pour le prochain chargement d’e-liquide, vous choisissez d’un autre arôme. Pour se faire, le démontage du clearomiseur est facile à faire. Il suffit de dévisser le cartomiseur et le drip tip. Après cette étape, placez le clearomiseur dans de l’eau pendant un moment.
Il faut noter que l’entretien d’un clearomiseur démontable et celui non démontable n’est pas le même. Dans le cas où le cartomiseur est non démontable, le contenant d’e-liquide doit être placé sous l’eau de nombreuses fois tout en agitant l’élément. S’il est démontable, il faut dévisser le tube du fond métal et après passer au nettoyage du cylindre et des mèches de la résistance. Une fois que le nettoyage finit, le clearomiseur doit être bien séché avant d’assembler le tout à l’état initial.

Quelle est la durée de vie d’un clearomiseur ?

En général, un clearomiseur peut être utilisé entre deux à trois semaines en fonction de son usage. Un clearomiseur peut contenir jusqu’à 15 e-liquides avant qu’il s’épuise. Pour savoir qu’il est temps de remplacer le clearomiseur, vous remarquerez au bout de 15 e-liquides le changement de saveur. Les clearomiseurs disponibles dans les boutiques d’e-cigarette à choisir sont les suivants : le clearomiseur à système interchangeable et le cartomiseur à système résistance fixe.